F
Cliquez pour voir la bande annonce
Rodin
France, Belgique | 2015 | 01h59
Réalisation : Jacques Doillon
Avec : Vincent Lindon, Izia Higelin, Séverine Caneele, Bernard Verley, Guylène Pean
À Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme Le Baiser et Le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.

Engueulades et jeux adolescents : osmose splendide entre la tendresse et l'hystérie, chères au réalisateur. Soudain, on est dans La Drôlesse et La Pirate. Ses plus belles réussites.

Pierre Murat, Télérama

La mise en scène de Jacques Doillon respire par sa rigueur. Costumes, décors et éclairages la servent en tonalités sourdes. Primauté à l’espace et aux déplacements. La forme sculptée semble jaillir de leur conjugaison.

Dominique Widemann, L'Humanité

La mise en scène ne se départit jamais de sa fluidité, de sa précision, et d’un certain flegme, bien épaulée par les lumières et les travellings élégants de Christophe Beaucarne. Les tensions entre le travail et la vie affective, entre la recherche inlassable et le résultat incertain, entre la solitude de l’artiste et les idées dominantes de son époque, sont au cœur de ce film et tracent le lien en miroirs successifs entre Balzac et Rodin, Rodin et Doillon, Doillon et Lindon… De l’un à l’autre, de l’écriture à la sculpture puis au cinéma, le même beau travail parfois écrasant (le premier plan du film) qui consiste à incarner l’idée, à faire advenir l’œuvre.

Serge Kaganski, Les Inrocks

Ce Rodin, par un immense acteur au travail, que l’on voit au fil des années être le même monstre de cinéma que Depardieu, a trouvé avec Jacques Doillon un parfait et précis metteur en scène. Quel bonheur que ce cinéma d’esthète, inspiré comme jamais, dont chaque plan relève d’une extrême et savante composition, d’une intelligence de l’espace, du temps, des personnages. Les plans-séquences sont une invitation idéale à entrer dans l’image, y promener son regard, y faire circuler son attention, s’y arrêter à tout jusqu’aux petits riens, s’y emplir de toutes les qualités dramatiques des acteurs et de leurs scènes. Une lumière douce irradie ce cinéma du sublime, en presque clair-obscur, qui entre par les portes, les fenêtres, s’épanouissant dans une profondeur de champ que le cinéma contemporain a trop délaissée. 

Jo Fishley, Bande à part
Cinéma Quai Dupleix 
38, boulevard Dupleix 
29000 Quimper 
tél: 02 98 53 40 05
Plan d'accès

télécharger le programme
Association Gros Plan 
38, rue des Réguaires
29000 Quimper 
tél: 02 98 53 74 74 
contact@gros-plan.fr
Plan d'accès

Adhérer à Gros Plan :

télécharger le formulaire

NEWSLETTER
s'inscrire

Tarifs
 
Tarif normal : 7,10 € 
Tarif réduit: 5 € 
-18 ans, étudiants, demandeurs d'emploi, adhérents Gros Plan.
Tarif - 14ans : 4€
Cinéday Orange (le mardi) : une place achetée = 1 place offerte

Carte d'abonnement rechargeable
5 entrées : 27.50€
10 entrées : 50€
achat de la carte : 2€